Crème fouettée hydratante pour le corps

Depuis que j’ai opté pour le zéro déchet, mon intérieur est devenu assez minimaliste. Le minima ne s’est pas arrêté uniquement à mes possessions mais aussi dans mes habitudes. Notamment lorsqu’il s’agit de chouchouter ma peau.

J’ai déjà partagé le côté quasi fanatique que je voue aux huiles végétales, dans un billet « de la cuisine à la salle de bain ». Promis, je ne vais pas repartir en croisade contre les cosmétiques du commerce … Aujourd’hui, je vous propose un petit projet fait maison et ultra rapide.

Hydratation à l’huile : c’est la vie 🙂

Utiliser des huiles végétales dans ma routine beauté est, selon moi, mon summum du minimaliste. De l’huile de jojoba, de bourrache ou d’argan pour le visage et de l’huile d’amande douce pour le corps. En hiver, je mise sur l’huile de coco (plus riche) ou un beurre végétal qui sont hydratants et permettent de vraiment apaiser la peau de croco asséchée. J’ai rassemblé le tout dans un hydratant solide que j’aime d’amour.

Si l’huile de coco se solidifie en hiver, cela en facilite l’application. Le beurre de karité, quant à lui, devient assez dur, si bien qu’il est nécessaire de le faire fondre dans le creux de la main avant de pouvoir l’appliquer correctement, au risque d’en répandre plusieurs miettes partout dans la salle de bain. Quand j’ai assez de temps devant moi, aucun problème, mais pour les matins pressés, c’est une autre histoire. De plus, soyons clair, il n’y a rien qui égale la sensation d’appliquer une crème onctueuse !

C’est quoi mon problème avec les crèmes DIY ?

Le problème (qui n’en est pas vraiment un) des crèmes hydratantes faites maison, est qu’elles sont préparées avec une base liquide : de l’eau ou de l’hydrolat. Or, une préparation maison à base d’eau présente plus de risques de tourner ou d’être contaminée, puisque les bactéries ont tendance à proliférer dans un milieu aqueux.

Donc jusqu’à présent, je n’ai jamais voulu préparer de crème et ce uniquement pour des raisons de conservation. Quand je vous disais que ce n’est pas vraiment un problème, puisqu’il est possible de les garder sans risque au frais…

Bref, revenons au sujet. Me voilà donc à utiliser d’avantage de l’huile de coco tout l’hiver, puisque faire fondre du beurre de karité, de cacao ou de mangue ne se prête pas à mes matins pressés. Mon hydratant solide quant à lui, je l’adore, mais une crème c’est quand même intéressant : pour le transport, l’application et le côté hydratant bien entendu.

Puis *illumination*, je tombe sur une crème sans eau, une potion de type crème fouettée ! Mon intérêt est doublement capté. Ainsi, je vous présente une recette largement inspirée d’Antigone XXI, reprise et testée par de nombreuses passionnées du naturel.

Recette de la crème hydratante, façon fouettée

Les ingrédients

  • Une portion de beurre végétal (karité, cacao, mangue…)
  • Une portion d’huile de coco
  • 1/2 portion d’huile, choisie selon les propriétés souhaitées
  • Facultatif : quelques gouttes d’huiles essentielles
  • Facultatif : un conservateur naturel (de la vitamine E, de l’huile de germe de blé ou de bourrache…)
Les ingrédients de la recette de la crème hydratante

Photo : MimiK

Préparation

  1. Faire fondre le beurre et l’huile de coco au bain marie
  2. Ajouter les autres ingrédients
  3. Laisser durcir au réfrigérateur (environs 30 minutes)
  4. Fouetter, telle une mayonnaise,
  5. Mettre dans un joli pot

 

Durée de la préparation : 10 minutes + le temps nécessaire pour la faire figer au frais.

Crème fouetté dans un bol en inox et une jolie plante

Photo : MimiK

Inutile de la crème garder au réfrigérateur, elle peut rester dans l’armoire de salle de bain ou à portée de main sur la table de chevet.

Notes personnelles

En ce qui me concerne, je n’ajoute pas de conservateurs, j’ai tendance à finir le pot très rapidement. Mais si c’est pour offrir, il est préférable d’en ajouter. Je pense qu’il est préférable de l’utiliser durant l’année.

Je n’inclus pas d’huiles essentielles, car l’odeur de l’huile de coco me plait. De plus, le matin, mon nez n’est pas amateur d’odeurs. Comme moi, il a besoin de se lever en douceur. 🙂

Dans ma recette, une portion correspond à 30 grammes, ce qui permet d’obtenir une quantité suffisante pour être contenue dans un petit pot de 125 ml.

Libre à vous d’utiliser une portion de 50 grammes, comme le propose la recette d’origine, ou de la doubler si vous souhaitez faire des beaux cadeaux.

J’utilise des produits biologiques, par conviction, mais des bonnes huiles végétales sont un choix intéressant et à portée de tous.

Des associations intéressantes

Si vous souhaitez une odeur neutre, optez pour un beurre et une huile de coco désodorisée, ainsi qu’une huile neutre comme de l’amande douce, l’huile de pépin de raisin ou encore l’huile de ricin.

Un pot Masson avec de la crème hydratante maison

Photo : MimiK

Voici d’autres mélanges réussis

La version la plus simple, faite d’ingrédients faciles à trouver, se compose de beurre de karité, huile de coco et huile d’olive.

Pour une crème gourmande à l’odeur délicieuse : Beurre de cacao (non désodorisé), huile de coco (non désodorisée) et huile de noisette.

Une version ultra riche, pour les peaux très sèches ou juste pour se dorloter : Beurre de karité, huile de coco, huile de chanvre ou de tamanu.

Pour un effet antiride : Beurre de karité, huile de coco, huile d’argan, de bourrache, onagre  ou d’argousier

Peaux sensibles, je ne recommande pas l’huile de coco, qui a tendance à être plus dense. Il est préférable d’utiliser une huile végétale seule, comme : l’huile de noyau d’abricot, d’argan, de jojoba ou de rose musquée.

Enfin, pour les peaux grasses, le beurre de mangue, avec l’huile de coco et de l’huile de pépin de raisin fait un excellent mélange.

À vous de choisir votre huile essentielle favorite. Dans mon cas, mes préférées restent le néroli et l’ylang ylang (qui me revoit directement sur ma plage natale).  J’adore aussi toutes celles qui rappellent les agrumes (orange, lime, citron, pamplemousse…)

Le mot de la fin

Note importante : Cette recette a été testée dans des pays tempérés d’Europe et au Canada. À ces latitudes, l’huile de coco est solide, en raison de la température ambiante, disons modérée. Dans les pays plus chauds, puisque l’huile de coco est liquide, je ne sais pas quelle texture prendrait cette crème. Amies du Fenua, si vous l’essayez j’aimerai bien avoir votre avis. Quoiqu’il en soit, je vais me faire un devoir de l’essayer lors de mon prochain séjour dans le Sud…

Pot de crème, avec un savon, une bougie, une jolie plante sur une table blanche

Photo : MimiK

La gourmandise n’est pas juste réservée à l’estomac !

Voilà, un petit projet fait maison, pour se faire plaisir ou pour offrir. Optez pour des produits sains et naturels c’est possible. N’oubliez pas, il est important d’hydrater sa peau de l’extérieur, mais aussi de l’intérieur, en buvant beaucoup d’eau.

 

← Article précédent

Article suivant →

2 Commentaires

  1. BAZIN

    Ok ma copine, je vais tester peut-être ce week end, avec l’huile de coco liquide chez nous.

Laisser un commentaire