Acheter en vrac est un pas vers un mode de vie zéro déchet.
Oui mais (parce que vous, autant que moi, sommes des bons septiques) le changement ne se fait pas du jour au lendemain. En toute honnêteté, se lancer dans un mode de vie zéro déchet demande de l’organisation, un peu de courage et surtout de ne pas se laisser influencer par la solution de facilité. À savoir : se pointer dans la grande surface du quartier, parce que Mme Paresse a pris le dessus sur Mme Motivation.

Voici la liste des épiceries en vrac que je visite régulièrement. Comme j’habite à Montréal, plus particulièrement dans le quartier de St Henri, vous comprendrez que les adresses se trouvent à proximité.

Les commerces de vrac où je me rends régulièrement

Sans ordre particuliers voici les adresses que je visite le plus souvent et le petit plus que je trouve à chacune.

  • Le Marché bleuet, 2733 rue Notre Dame Ouest. Je me ravitaille en produits nettoyants (lessive, savon à vaisselle et à main) ainsi qu’en shampoing. C’est à côté et j’aime beaucoup y faire un tour.
  • Le vrac du marché Atwater, 138 Avenue Atwater. Une sélection d’épices, de farines et tout (ou presque) pour la préparation de desserts. Un bémol : il n’est pas possible de remplir ses propres contenants, il est nécessaire d’utiliser les petits sacs mis à disposition ou de rapporter les siens. Les produits bio sont emballés.
  • Frenco, 3985 boulevard Saint Laurent.  Bien qu’en dehors de mon quartier, à environs 7km du marché Atwater, je m’y rends régulièrement. En effet, c’est à deux coups de pédales du centre-ville (mon lieu de travail). J’apprécie particulièrement la station de remplissage des huiles et vinaigres (ces produits sont assez difficiles à trouver en vrac). C’est là que je trouve 70% des produits en vrac ce que je consomme.
  • Noblessence, 5209 rue Saint Denis. Un beau magasin de produits naturels. Vous souhaitez faire vos propres cosmétiques ? Que se soit pour faire votre baume à lèvres ou un super hydratant, vous y trouverez la majorité des ingrédients de base (et même plus) distribués en vrac. Tellement génial !
  • Tau, 4238 rue Saint Denis. L’incontournable magasin d’alimentation et de produits naturels.

Autres adresses qui méritent le détour

  • Loco, 422 rue Jarry E, une vraie épicerie zéro déchet. Elle n’est pas ouverte au moment où j’écris cet article. [Edit :Elle est ouverte et elle est GÉNIALISIME] Mais je l’aime déjà. J’ai suivis les quatre jeunes passionnées, à l’origine de cette belle initiative, alors que ce n’était encore qu’un projet universitaire. Un projet fou que j’ai hâte de voir se concrétiser. Merci à vous de les encourager.
  • Mistinguette, 4537 rue Wellington, Verdun, propose une station de remplissage de produits d’entretien. J’admets ne pas y faire mes achats en vrac, mais la boutique présente uniquement des produits québécois et ça j’aime beaucoup.
  • Vrac en folie, à Montréal et Laval. La succursale du marché Jean-Talon est toute jolie, ensoleillée et spacieuse. Vous y trouverez de tout. Et puis, la gourmande en moi aime la belle sélection d’ingrédients à collations. Idéal pour se donner des idées et se créer des beaux desserts.
  • La Vie en Vrac, dans le coin de Rosemont. Une amie m’en a parlé, mais je ne m’y suis jamais rendue (C’est un peu à l’autre bout du monde, par rapport à chez moi…) Qui sait, l’occasion se présentera peut-être pour que j’y fasse un tour.
  • Lemieux, précurseur des produits d’entretient en vrac au Québec. J’admets ne plus m’y rendre, puisque j’ai, à présent, plusieurs stations de remplissage proches de chez moi. Toutefois, je tiens à les remercier, car ils ont été les premiers à guider mes pas vers la vie d’écolo zen que j’ai aujourd’hui. À bien y repenser, à l’époque, je ne me doutais de rien. Je me revois pousser la porte du magasin de Longueuil, par curiosité et un brin gênée. Je pense que c’était au début des années 2000. Peu de temps après, la Boutique Secret de Ménagère (aujourd’hui uniquement en ligne) proposait la première boutique du genre à Sherbrooke.
  • Bulk Barn, un peu partout au Québec
  • Du vin en Vrac
  • Vrac et bocaux, dans Rosemont. Parce que les bonnes idées font d’autres bonnes idées, voici une épicerie bio et vrac sympathique. Comprendre là, qu’on a pas peur de rentrer à l’intérieur.
  • Mega vrac, toujours dans Rosemont (oui il y a de l’action dans ce quartier) !
  • Bien que leurs produits ne soient pas en vrac, je ne peux que vous conseiller de faire un tour sur le site Nous Rire. Il s’agit d’un groupe d’achat de produits biologiques, éthiques et le plus possible de produits locaux. Leurs prix sont vraiment compétitifs, surtout quand on sait qu’ils sont bio.

Pour les techno

L’engouement pour le zéro déchet est tel que plusieurs applications ont fait leur apparition.

  • L’application de Béa Johnson ZeroWasteHome_bulk, gratuite sur Android et Iphone. Aussi disponible en ligne ici. L’adresse proche de chez vous n’est pas répertoriée ? Pourquoi ne pas la rajouter, cela fera sûrement des heureux.
  • Carte inter active, par Action Re-buts

Partagez vos applications préférées.

Pour finir

Selon votre région, il se peut qu’il n’y ait pas d’épicerie affichant clairement « achat en vrac ». Par contre, vous pourriez rester surpris de trouver, au détour d’une rangée, un mini rayon de vrac, autre que l’espace fruits et légumes.

C’est ainsi que j’ai découvert que plusieurs succursales du Super C proposaient un rayon d’aliments au poids, donc en vrac. C’est aussi le cas des Rachelle-Béry et de 90% des magasins de produits naturels.

Voilà, c’était un autre petit article tout léger pour cette période estivale.

Je vous souhaite de trouver vos boutiques de vrac préférées, proches de chez vous (pour cela, faite le tour du quartier, ou sur votre trajet entre la maison et le bureau. Pensez à apporter votre kit pour une épicerie réduite en emballages !

À la prochaine et d’ici là : bon virage vert !

Pin It on Pinterest

Share This