Que vous débutiez votre démarche vers le zéro déchet ou que vous ayez déjà un quotidien bien ancré dans cette philosophie, c’est inévitable, vous allez lire de faire vos recettes ou vos produits vous-même.

Qu’il s’agisse des produits d’entretien ou de cosmétiques, il y a des bonnes chances que ceux qui se cachent dans vos armoires contiennent de produits pas toujours tip top. De ce fait, comme en cuisine, pour être certain de savoir ce qu’il y a dedans, il n’y que deux solutions :

  1.  Les faire soi-même
  2. Ou encore, faire confiance à des compagnies transparentes sur les ingrédients et les méthodes qu’elles emploient.

Dans cet article, je vous présente la réflexion qui m’a conduite à fabriquer moi-même mes nettoyants et mes cosmétiques.

Mais pourquoi ?

Qu’est-ce qui, dans la vie d’une personne normalement constituée, la pousserait à créer ses propres produits alors que les acheter s’avère très facile, à sa portée, accessible, être la norme , sans forcément être onéreux ?

Il existe bien évidemment plusieurs réponses :

  1. La philosophique : mais qu’est-ce que la norme !
  2. La créative : créer de ses mains, quel bonheur !
  3. L’incertaine : mais pourquoi pas !
  4. L’autodidacte : apprendre tous les jours !
  5. La radine : économie, économie…
  6. L’écolo : c’est bon pour moi, c’est bon pour l’environnement et la planète
  7. Toutes ces réponses et bien d’autres encore.

Bon soyons sérieux…

huiles essentielles, pilon, menthe

Quels critères respecter ?

Mes critères pour que je fabrique moi-même des produits sont les suivants :

Être composés de :

  • produits naturels,
  • d’un petit nombre d’ingrédients,
  • d’ingrédients faciles à trouver

En plus d’être :

  • faciles à fabriquer
  • amusants à créer
  • utiles
  • efficaces ou ciblés pour un problème (pour les cosmétiques : sécheresse, irritation, apaisant…, pour les nettoyants : dégraissant, pour la vaisselle, les planchers, le linge…)

Je m’efforce de présenter des recettes remplissant ces critères.

Quelques recettes

La rubrique « Fait maison » du blogue regroupe toutes les recettes.

Le mot de la fin

Pour conclure, j’ai présenté les raisons pour lesquelles je me suis mise à fabriquer mes propres produits. Bien évidemment, je ne fabrique pas tout moi-même, pour certains produits, je sais que plusieurs compagnies s’en occupent bien mieux que moi !

Mais si toi aussi, tu veux te lancer dans l’aventure, n’hésite plus ! Pour te faciliter la tâche, opte pour des recettes simples avec un minimum d’ingrédients. Et surtout, des ingrédients qui se trouvent facilement ou que tu as déjà (genre, dans ta cuisine).

Bref, rentre dans le mode merveilleux du DIY et be happy !