Dans cette section, rien de miraculeux, juste une idée simple et accessible pour faire maigrir sa poubelle et éventuellement viser le zéro déchet. Durant le prochain mois,  focus sur la bouteille d’eau et la tasse à café réutilisables.

Petite introduction traumatisante …

Mise en garde 

Je ne cherche pas à être alarmiste, ni faire la morale, je souhaite uniquement partager ce que j’apprends pour vous aidez à réduire vos déchets.

Parler de plastique revient à nous bombarder de chiffres tous les plus catastrophiques les uns des autres… À croire que c’est le concours de celui qui aura le plus de zéro (avant la virgule). Je ne vais pas déroger à la règle, mais je vais le faire vite fait, bien fait, vous n’avez pas besoin que je vous fasse d’avantage la morale.

Bouteilles en plastique dans un filet

6 600 : C’est le nombre de bouteilles en plastique utilisées chaque seconde aux États Unis [source].

Du côté Français c’est moins : 175 bouteilles par seconde. Toutefois la population est aussi moins nombreuse, les habitudes de vie différentes…

Il n’y a pas de quoi crier victoire et de se sentir rassuré en voyant un chiffre plus bas en France. Il s’agit tout de même 5,5 milliard de bouteilles par an, et de 210 milliards pour les premiers. Et on ne parle-là que de deux pays… Cumulez tous les autres pays développés et … je ne veux même pas savoir.

Sur la totalité de ces bouteilles, 86% se retrouve à la poubelle, à peine 14% sont recyclées. Oups ! C’est quand même étrange, car la grande majorité des gens se disent écolo car ils recyclent… Donc pourquoi un pourcentage si faible ? Là n’est pas le propos, désolée …

Pourquoi payer pour de l’eau en bouteille ?

Le grand défi des prochaines années sera autour de l’eau.

J’ai pioché à droite et à gauche les raisons qui « justifient » l’achat de bouteilles. Sans ordre particulier.

  • c’est pratique
  • le goût est meilleur
  • l’eau du robinet est trop calcaire
  • Je ne fais pas confiance en la salubrité des installations
  • Elle contient des contaminants (pesticides, nitrates, sélénium, plomb, bactéries, aluminium, radioactivité, etc.)
  • les bouteilles sont disponible et s’achètent partout
  • l’eau en bouteille ne coûte pas chère
  • l’eau en bouteille contient des minéraux
  • je recycle les bouteilles d’eau

Des fausses raisons, pour se rassurer

Dans nos sociétés modernes, l’aliment le plus réglementé est l’eau ! Son traitement, dans les pays occidentaux et en grande partie, pour ne pas dire à 100% financé par les taxes et les impôts. Si je suis cette logique, nous payons pour avoir de l’eau potable coulant de nos robinets. Et où finit-elle ? En grande partie dans les égouts. Une faible proportion est utilisée pour la consommation. C’est quand même aberrant, quand on sait que plus de la moitié de la population n’a pas accès à de l’eau potable.

Puis, en achetant de l’eau embouteillé nous dépensons de nouveau ! Cette eau dans du plastique, qui faut aller chercher loin (non mais qui a dit que boire de l’eau venue de Fidji est meilleur pour la santé), coûte 200 fois plus que celle qui arrive directement dans nos maisons. Le prix inclus entre autre l’extraction, la transformation, le transport, le stockage, le déplacement du consommateur, le retraitement, etc. La somme de tout cela donne un  bilan écologique et monétaire, largement déplorable.

File:Water drops.jpg

Au sujet des contaminants et du calcaires des filtres sont très efficaces. Qu’il s’agisse d’un filtre installé directement sur la plomberie ou des carafes, il y en a pour tous les prix et selon toutes les classes de contaminants. Au final, sur la durée, il faut débourser quelques sous par litre d’eau. En contre partie une bouteille, même en rabais, coûte au moins 1$, à ce prix s’ajoute tout le pré et post-traitement.

À poser des questions sur le sujet, je me rends compte que les raisons de boire de l’eau en bouteille, sont floues, balancées entre l’habitude, la crainte des contaminant, la sensation de faire un bon choix.

Conclusion

Acheter de l’eau en bouteille est un luxe peu rationnel.

La solution

Installer un filtre ou acheter une carafe filtrante et boire l’eau du robinet. Pour son transport utilisez une bouteille réutilisable ! Au final, en investissant dans un filtre (quelques sous par litre), une bouteille vous dépenserez jusqu’à 200 ou 300 moins qu’en investissant dans des bouteilles chaque semaine…

Et les gobelets en plastique ?

Vous savez ceux pour le café, le thé, l’eau … de chez McDo, Starbucks ou tout simplement ceux utilisés lors d’une fête d’enfant, d’une sortie à l’extérieur, etc.

 Il semblerait que durant l’année 2016, il s’est ouvert 20% de nouveaux cafés sur rue, en Amérique du Nord. Une tendance à la hausse est sûrement aussi observée en Europe. Ainsi, ce sont autant de points de vente de boissons à emporter.

Ainsi, se sont 455 contenants jetables, en plastiques,  qui sont utilisés chaque seconde aux États-Unis et 125 en France. C’est beaucoup de boissons à chaque seconde !

Peu coûteux et légers, qu’ils soient en plastique ou en carton lisse (c’est à dire, recouvert de plastique) ils se transportent facilement et se jettent tout aussi facilement. Aussitôt son café englouti, aussitôt son verre en carton jeté. Il disparaît si vite qu’on croirait qu’il n’a jamais existé…

Un problème ? où ça ?

Les verres en cartons ne sont pas recyclables, car l’intérieur est recouvert d’une fine couche de plastique. Oui, même celui de Starbucks, de chez Davidstea,  ou de ta barista plus préférée !

Certains, me diront que quelques cafés proposent des verres compostables. Super, combien de cafés  par rapport à l’écrasante majorité. Puis, combien de personnes prennent le temps de les mettre dans le bac à composte ? Si par chance il se trouve un bac à compost dans le dit café (ou dans un lieu public), quelles sont les chances qu’il n’y ait que du compostable à l’intérieur ? Les centres de compostage n’ont pas toujours les ressources nécessaires pour trier les résidus qu’ils reçoivent. Si un lot est mélangé à d’autres matières il est jeté ! Recycler n’est déjà pas un geste naturel chez la majorité des citoyens, donc on est encore loin d’intégrer complètement le compostage.

Mais heureusement, certaines villes, communautés, groupes citoyens ont décidé de faire changer les choses. Soyez du nombre !

Le geste du mois

Suite à cette longue tirade, sur l’illogisme d’acheter de l’eau en bouteille  et de jeter des gobelets, je reviens enfin sur le sujet de cet article.

Je vous encourage à refuser les bouteilles et les verres jetables, mais à utiliser une bouteille et une tasse à café réutilisables !

Bouteilles bleues et en inox

Au bureau

C’est facile de garder sa bouteille et sa tasse bien rangées dans un coin. Les deux se nettoient bien à l’eau claire. Quand je pense que mes voisins, font des piles de leurs verres à café et se congratulent à qui en aura le plus ! 😓

Bureau, ordinateur, souris et une tasse à café

Pour les sorties

Pensez à prendre votre bouteille personnelle, au lieu d’acheter de l’eau en chemin.

Dans la voiture

Si vous êtes du type, café au volant, gardez une tasse réutilisable à portée de main.

À la maison

Utilisez un filtre et pensez à le remplacer selon les indications du fabriquant.

Le petit mot de la fin

Savourez votre café dans votre tasse préférée. Profitez du moment !

Choisissez un joli modèle de bouteille. Qui sait, cela vous encouragera à boire plus d’eau, c’est important pour la santé.

Enfin, je vous souhaite un joyeux mois avec votre bouteille et votre tasse réutilisables !

 

 

 

 

Pin It on Pinterest

Share This