Je me lance dans une nouvelle avenue. J’ai une vague idée de la direction à prendre et j’ignore où elle mènera. Si l’envie de faire une pause, une vraie de vraie, vous intéresse : suivez ce carré zen.

Je vous propose une activité pour vous permettre de laisser de côté le tumulte de votre journée. Prenez quelques minutes, juste trois si vous n’en avez pas plus, d’avantage si ça vous convient. Je suis certaine que vous méritez ces minutes pour vous et rien que pour vous.

C’est quoi le carré zen de Mimi ?

De temps à autre, je vais proposer une activité créative. Celle-ci étant la première, vous n’aurez pas besoin de beaucoup de matériel et vous verrez, elle est toute simple. Pour les suivantes, je vous propose de vous équiper. Mais pas de panique, il n’y a rien de compliqué. Je vous l’explique le tout à la fin de l’activité.

Pourquoi une activité créative ? Parce que je pense que ça fait du bien, qu’il est nécessaire de prendre un peu de temps juste pour soi. Vous donnez beaucoup de vous-même, tout au long de la semaine, que se soit à la maison, au bureau, pour les enfants, la famille… Par moment, il faut ralentir.

Jusqu’à tout récemment, j’ai couru à une vitesse folle. Je savais qu’il fallait que je marche, de temps en temps, mais je ne savais pas comment faire. Je ne pense pas avoir la solution parfaite. Si vous aussi, vous souhaitez faire une petite pause avec moi, alors lisez la suite.

L’activité créative d’aujourd’hui : le coloriage

La petite histoire

Je me souviens que petite fille, j’adorais le coloriage, avec des crayons. Pas avec des feutres, car ils tachent et je faisais la grimace quand la pointe crissait sur la feuille (encore là, j’ai le poil qui se hérisse, rien que d’y penser). Souvent, les feutres faisaient des trous dans mes feuilles, on voyait les dessins au dos des pages. Bref, j’étais du genre crayons.
Pré-ado, j’aurai admis que colorier, était devenu une activité de bébé. Le dessins et l’art abstrait étant vraiment plus cools.
Ado, mes crayons de couleurs n’avaient plus qu’une seule fonction : délimiter d’un liseré bleu, les contours des océans sur mes cartes, en cours de géographie… Pire, mettre en jaune le titre de mes leçons, pour soi-disant, les « mettre en valeur » et éventuellement les rendre plus attrayantes à étudier.
Autant vous dire, que je finissais avec un vrai sapin de Noël, surtout pour les cours que j’aimais le moins…

Adulte, j’ai pris le temps de refaire cette activité avec la fille d’une amie. Je lui ai demandé « – à quoi tu penses, quand tu colories? ». Elle m’a répondu, du haut de ses trois ans, le plus simplement du monde : « – À rien, je veux pas déborder ».
Elle ne pensais à rien. J’ai trouvé sa réponse extraordinaire.

L’activité du jour

1- Trouvez un dessin à colorier. Que se soit dans le cahier de votre dernier ou, comme moi, sur Internet. Puis, ressortez vos crayons (ou vos feutres). Au pire du pire, quelques stylos de couleurs différentes

2- Prenez quelques minutes. Choisissez un moment où vous ne serez pas interrompue. On oublie l’heure du retour des enfants, pendant que le voisin fait du bricolage, à 5 minutes de devoir prendre le repas, pendant que votre moitié s’entraine à la batterie… Vous l’aurez compris, offrez-vous un moment pour vous, juste avec vous, durant lequel vous serez au calme et en tête-à-tête avec vous-même. Soyez égoïste, arrêtez de courir

3- Coloriez. Tout simplement. Par contre, très important, il y a DEUX règles OBLIGATOIRES :

– Inspirez, expirez profondément (répétez tout au long de l’activité)
Ne pensez à rien !

 À rien, nada, niet, nothing. Forcez-vous vraiment à ne penser à rien. J’insiste sur ce point.
Portez votre attention sur deux choses uniquement :

– Votre respiration, lente et régulière
– Ne pas dépasser du trait.

L’effet

L’espace d’un instant, de quelques minutes, videz votre esprit au complet.
Dites STOP au hamster qui tourne sans arrêt, dans votre tête, et qui s’essouffle. À moins que le repas soit sur le feu, rien de catastrophique ne va arriver.
En restant concentrée sur le fait de ne pas dépasser, le silence va opérer, les temps va sembler ralentir.

Ce que vous aurez obtenu :

– du temps, un moment privilégié, pour vous et la petite fille en vous. Celle que nous oublions souvent en se posant mille et une questions
– une pause dans votre vie à 100km/h
– un sentiment de calme, durant lequel vous-vous serez recentrée
– la preuve que vous pouvez, pour quelques instants, laisser de côté vos tâches et obligations
– la satisfaction du résultat obtenu

Si vous souhaitez partager votre expérience, n’hésitez pas à écrire un commentaire, ou à partager sur les médias sociaux (#miaucarrezen).
Vous pouvez aussi le garder précieusement pour vous et le consigner dans un journal.

Ce qui me conduit, à l’organisation de la prochaine activité.

Le matériel requis

Vous allez voir. C’est super simple. Le but est que vous laissiez de côté vos tracas et petits bobos de la vie quotidienne.

Votre journal

Équipez-vous de ce qui sera votre journal : un cahier, une pile de feuilles (imprimées sur une face et fixées ensemble), un ancien cahier de musique… à vous de voir. La taille importe moyennement. Personnellement, mon écriture est minuscule et j’ai la fâcheuse habitude à concentrer beaucoup de stock sur un mini espace, donc un petit cahier me convient.

Photo : MimiK

Photo : MimiK

Le journal que j’utilise en ce moment est de taille adéquate, pour moi. Un cahier plus grand serait un bon choix pour me forcer à prendre plus de place. Qu’il soit avec des lignes, des carreaux, des pages blanches… c’est selon ce dont vous disposez déjà.

Des couleurs et plus

Rassemblez de quoi mettre de la couleur : crayons, feutres, surligneurs, stylos, images, collants, peintures, washi tape, etc. Ne succomber pas à l’achat. L’idée est de faire avec ce qui se trouve dans votre la maison.
Ressortez votre matériel scolaire : compas, équerre, règle, ciseaux…

C’est tout.

Mon carré zen

Ce que je retire de mon activité coloriage.
Un des coloriages, je l’ai exécuté avec un grand sourire sur le cœur. Il m’a vraiment mise de bonne humeur. Le temps que je lui ai accordé a été suffisant pour que j’arrête de penser à tout ce que j’avais à faire.
L’autre était plus « sérieux ». J’ai pris les couleurs au hasard. J’ai commencé par le centre. Surement par habitude (pour éviter les tâches 😉 ). J’ai pris le temps de respirer lentement. Je me suis forcée à faire le vide et cela fait un bien incroyable. Je suis certaine que je vais récidiver.

Vous aussi ? Je vous souhaite un agréable moment.

Coloriage mangala en forme de chat, Coloriage de personnages Légo et crayons crayola

Photo : MimiK

Domine ta poubelle dès maintenant !

Profite d'une foule d'astuces zéro déchet. Reçois tout de suite les 4 conseils indispensables pour alléger ta poubelle, transformer durablement ton quotidien et bien plus encore ! C'est gratuit !

Bravo ! Que l'aventure commence !

Défi gratuit !

7 jours pour mettre ta poubelle au régime

et créer ta routine zéro déchet

Tu es inscrit au défi 7 jours pour mettre ta poubelle au régime !

Pin It on Pinterest

Share This