Le zéro déchet est un mode de vie, une philosophie, un idéal à atteindre. À chacun ses petites et grandes victoires, à chacun ses petits gestes ou ses grands changements.

Dans mon cheminement, j’ai débuté par la cuisine et le nettoyage. Puis, rapidement, ce fut le tour de la salle de bain. Cuisine et salle de bain, même combat ! Ce sont des monstres créateurs de détritus. Zoom sur la salle de bain : l’idée est de progressivement remplacer ses produits cosmétiques et de douche par des versions plus responsables, respectueuses et plus naturelles.

La savonnerie des diligences propose, depuis le début plus de 10 ans des produits naturels faits à la main et avec des ingrédients de base biologiques (voire équitables). Je parle régulièrement de cette compagnie, notamment ici.

Depuis le début de l’année, une gamme zéro déchet a vue le jour. Proposer ses  crèmes dans des pots réutilisables et consignés, voilà une idée lumineuse !

Suite à un concours, j’ai eu la chance de recevoir les petits derniers de la gamme. Je présente des produits que j’ai achetés (identifiés par un °) et d’autres que j’ai reçus gratuitement (identifiés par un *) .

Au programme, je vous donne mon avis concernant les produits ZD suivants :

Remarque générale

Les huiles essentielles sont, dans 90% des cas, présentes dans les produits d’artisanat, naturels, faits maison ou à la main. Ainsi, ceux et celles qui abhorre l’odeur des huiles essentielles auront beaucoup de mal à se faire à ces produits.

Mon avis sur :

Le déodorant en pot

Il est disponible en deux parfums : agrumes et lavande. En plus de la version haute efficacité, les deux sont aussi offerts en version vegane. J’en connais qui vont faire un grand sourire.

Le déodorant est le premier produit de la gamme zéro déchet que je me suis procuré. Projecteur sur le Pot aux agrumes HE. Aucune grande surprise, puisque j’ai déjà utilisé la version en baton.

Devoir me servir dans un pot n’a pas fait de grande différance. Je pense sérieusement que je vais écrire un article sur mon changement d’un déo standard à une version naturelle, car cette étape était toute une expérience. Quoiqu’il en soit, j’ai un commentaire commun pour la version en baton et la version en pot : la texture du produit. Elle a un effet pommade.  C’est plus difficile à expliquer qu’un déodorant standard en tube et demande qu’on se lave les mains après. Si vous chatouiller les dessous de bras ne vous dérange pas, vous ne devriez pas avoir de problème à l’utiliser. Dépassé cette particuliarité, je l’ai trouvé efficace.

Je me déplace à vélo chaque jour, et je vais m’entrainer chaque midi, donc je transpire beaucoup. Résultat, j’en applique régulièrement. Contrairement à d’autres personnes je n’ai pas eu de réaction cutanée. J’utilise actuellement un pot ouvert à la fin du printemps, et j’en ai encore beaucoup ! Malgré des utilisations répétées dans une même journée, j’en  ai encore pour longtemps.

Crème pour les mains et les pieds

Ma petite histoire. C’était il y a maintenant plusieurs années, j’achetais une peluche, à l’atelier de l’éco enterprise. C’était le début de l’automne, il faisait froid et la vendeuse s’appliquait cette crème qui sentait bon la menthe.  J’en fais la remarque et elle me tend le petit pot en demandant “tu veux essayer?”. C’est ainsi, à partir d’un simple petit boitier en métal, que j’ai eu mon premier contact avec la savonnerie. Plus tard, lorsque j’ai cherché des shampoings solides, faits au Québec, je suis rapidement tombée sur leur boutique en ligne. Et c’est là que tout a commencé…

Une crème à main c’est assez banale dans la panoplie des produits naturels. Mais une crème pour les mains,  les petons et aussi les douleurs musculaires, ça c’est plus rare. Les effets mentholé et frais donnent un réel coup-de-fouet et sont excellents pour booster l’humeur. J’ai eu l’occasion d’utiliser la crème sur des muscles endoloris (nuque et mollets) et c’était très agréable. La crème peut être utilisée pour un massage léger. En somme, c’est un produit intéressant qui permet aussi bien d’hydrater, de soulager et d’apaiser les muscles. Pas mal !

Crème pour le visage

La savonnerie propose trois types de crèmes qui conviennent aux hommes comme aux femmes : (1) Visage heureux pour les peaux mixes à grasses, (2) Visage Radieux pour les peau matures, sèches et sensibles et enfin, (3) Visage Capricieux pour peaux très sensibles. Ce dernier est sans huiles essentielles.

J’ai une peau normale à mixte et je réagis rarement aux produits. C’est pourquoi j’ai choisi d’essayer la crème Visage Radieux. Je l’ai utilisée en crème de jour et crème de nuit. Elle sent la lavande et un peu la rose. Dans les faits, je n’aime pas vraiment la lavande. L’odeur est toutefois bien dosée avec celle de la rose et elle n’est pas persistante. La crème s’applique bien et donne une bonne hydratation, au réveil aucun signe de sécheresse ou de tiraillement : mission accomplie.

La texture de la crème est riche, ce qui en fera une crème intéressante durant l’hiver. Elle sera un complement aux huiles (que j’utilise habituellement en guise de cosmétiques). Je ferai une mise à jour de mon impression du produit lorsque l’hiver sera venu.

Onguent

En toute honnêteté, je n’aurais jamais essayé ce produit si il ne m’avait pas été offert. La raison est simple. Dans mon quotidien, je n’ai aucune idée dans quelle circonstance utiliser un onguent. Lorsque je l’ai reçu, j’ai tout bonnement posée la question. Et tel qu’indiqué sur leur site, c’est une version locale et naturelle du Polysporin,

J’aime beaucoup l’odeur de conifère. Le nom du produit dit tout : Onguent Sapinage. Ça sent le propre. Compte tenu de ce que je viens d’écrire précédemment, mon avis n’est peut être pas le plus éclairé sur le sujet. Jusqu’à présent je ne l’ai pas encore essayée dans une “vraie” situation. Dès que je me fais un bobo, je l’utilise et je vous dis. En même temps, je n’ai pas vraiment envie de me blesser.. hahaha ! Je pense que c’est un produit intéressant pour les parents avec des petits mousses.

Savon de rasage

Ma petite histoire. Je n’utilise pas de rasoir. Ce n’est donc pas mon avis que vous aurez ici. Mais celui, bien que bref, du Chef.

Dans mon obsession à retirer les produits remplis d’additifs douteux, la mousse à raser du Chef est passée au crible. Verdict : ne plus utiliser. Il s’est plié aux changements. Après multiples essais, certains produits lui ont plu, d’autres il les a totalement détestés. Le savon le Barbier de la Savonnerie a passé le test. Il n’est pas son préféré. Pourtant, il est intéressé à essayé celui en pot. Selon lui, s’il ne fini pas avec multiples coupures alors ça lui convient.

Hey, les coupures de rasage, c’est peut-être une application pour l’onguent? Sauf qu’il ne se coupe pas beaucoup avec le Barbier …

Je vous refais le dialogue que je viens d’avoir :
MimiK : “Comment trouves-tu ton savon de rasage ?” – Le Chef : “Ça va”
MimiK : “Que peux-tu dire sur son odeur ? – Le Chef : “Ça va”
MimiK : “As-tu une remarque particulière sur la texture, et s’il te plait répond autre chose que ça va ?” – Le Chef : “ça va, mais ça mousse pas”
MimiK : “Est-ce que ça te dérange ?” – Le Chef : “Non”
MimiK : “Peux-tu élaborer un des points précédents ou donner une autre information intéressante ?” – Le Chef : “Je me coupe des fois, mais pas trop.”
MimiK : “Préfères-tu les mousses d’avant ?” – Le Chef : “Non le savon ça va, mais je préfère la crème”
MimiK : “Es-tu intéressé à essayer la version en pot?” – Le Chef : “Oui”

En conclusion, vous l’aurez compris, un gars c’est simple !
La crème fait référence à un autre produit, pas “mauvais”, mais qui contient quelques ingrédients pas très écofriendly.

Le mot de la fin

Ce n’est pas un secret, j’apprécie depuis longtemps les savons de la marque. Notamment celui pour les cheveux. Dans les faits, tous leurs savons sont assez doux pour être utilisés aussi bien pour le corps, le visage que les cheveux.

Produits en pot zéro déchet de la savonnerie des diligences

Photo : MimiK

Les produits de la gamme zéro déchet sont très intéressants et je les conseille sans hésiter. Pour ce qu’ils sont, mais aussi pour l’engagement social de la compagnie. Elle s’implique dans sa région, collabore avec d’autres compagnies locales, propose des produits naturels et sains. Bref, je ne lui trouve pas beaucoup de défauts. Surtout que maintenant, les produits sont disponibles un peu partout au Québec.

Certains diront que le prix les faits réfléchir à deux fois. Ma réponse : pour un produit, local, fait à la main, avec toutes les qualités qu’il comporte, il est difficile de faire mieux. Dans ce créneau, les prix proposés sont dans la norme. Il reste que la demande (même si grandissante) ne peut concurrencer les prix des grandes compagnies. Il faut comparer des pommes avec des pommes.

J’espère que cet article vous encourage à essayer des produits naturels, zéro déchet, de cette compagnie ou d’un autre artisan.

Restez à l’affut je vous prépare des surprises ! Par ici les surprises !

Domine ta poubelle dès maintenant !

Profite d'une foule d'astuces zéro déchet. Reçois tout de suite les 4 conseils indispensables pour alléger ta poubelle, transformer durablement ton quotidien et bien plus encore ! C'est gratuit !

Bravo ! Que l'aventure commence !

Défi gratuit !

7 jours pour mettre ta poubelle au régime

et créer ta routine zéro déchet

Tu es inscrit au défi 7 jours pour mettre ta poubelle au régime !

Pin It on Pinterest

Share This